Zélie + 1ère partie

Dans son nouvel album, Zélie se découvre en filigrane. Malgré les millions de petits chocs et les épreuves de la vie, elle les détourne brillamment pour en faire le miroir de toute une génération.

Des questions, Zélie en a plein la tête. Comme un tourbillon interminable, celui du début de la vingtaine, abreuvé par « un million de petits chocs », nom de son premier album. Révolutionnaire, car on la sent cette rage palpable, celle qui est façonnée par ses dernières lectures féministes. C’est cette colère qui agite ses textes lorsqu’elle parle du Mansplaining incessant des hommes autour d’elle, des attentes de la société sur son corps et son esprit, de la transphobie. Car c’est ça, « un million de petits chocs », les épreuves vécues par une jeune femme de 22 ans; des épreuves qui auraient pu être traversées par n’importe qui. Malgré ça, elle prend « le volant dans ce monde violent », elle « qui voudrait dire tout à [sa] mère », qui « prépare le futur » sans sa moitié…

 


Production PLAY TWO Crédit photo Charlotte Steppé

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×