UN PIANO RÉVOLUTIONNAIRE

Meilleure pianiste de son temps, Hélène de Montgeroult est également une grande compositrice qui révolutionna le répertoire pour piano. Elle est « le chaînon miraculeux entre Mozart et Chopin ».

Hélène de Montgeroult, injustement oubliée, fut en son temps reconnue comme l’une des meilleures pianistes, une formidable improvisatrice, une compositrice de grand talent et une grande pédagogue. Cette aristocrate, dont la tête fut sauvée à la révolution grâce à sa magistrale improvisation sur le thème de la Marseillaise devant le Comité de Salut Public, est nommée en 1795 professeur de première classe de la classe de piano hommes du conservatoire de musique de Paris fraichement créé par la Convention. C’est ainsi qu’elle pose les jalons d’une pédagogie et d’une musique qui nourrira plusieurs générations de compositeurs tels que Bizet ou Debussy. L’Étude révolutionnaire de Chopin ne fait-elle pas écho à l’Étude 107 de cette pionnière du romantisme ?

La talentueuse Marielle Le Monnier lui rend hommage à travers ce récital. Interprète passionnée, elle fera renaitre quelques une de ses plus belles sonates et études afin d’inscrire dans nos mémoires cette contemporaine de Beethoven.

Première partie à 19h : projection du film documentaire Hélène de Montgeroult, pianiste, compositrice et pédagogue de Florence Badol-Bertrand.

Dans le cadre du projet Édifier notre Matrimoine.

En partenariat avec le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale

À l’auditorium de La Batterie

La Batterie, Rue de la Redoute, Guyancourt, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×