Titus et Bérénice

Cette sonate au romantisme fou exprime les ardeurs de la passion en éprouvant les limites du piano et du violoncelle. Une bourrasque musicale !

Depuis plus de quinze ans, Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel, tous deux lauréats d’une Victoire de la Musique, arpentent le monde entier pour jouer dans les plus prestigieuses salles de concert. Virtuoses amoureux, la violoncelliste et le pianiste forment un magnifique duo sur la scène comme dans la vie. Ils offrent une magistrale interprétation de la Grande Sonate dramatique Titus et Bérénice (1898) de Rita Strohl, inspiré de la tragédie de Jean Racine.

Fuyant la mondanité des salons parisiens, Rita Strohl  (1865-1941), compositrice bretonne au talent précoce et au tempérament bien trempé, n’eut de cesse d’expérimenter et d’explorer des territoires musicaux inédits, jusqu’à se brûler les ailes. Injustement oubliée, elle suscite depuis quelques années un vif regain d’intérêt.

 

 

▬▬▬▬▬▬

En collaboration avec La Ferme de Bel-Ebat – Théâtre de Guyancourt & le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale

Ouvertures des portes 30 minutes avant le début du concert

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×