SOUS MA ROBE, MON CŒUR

À l’occasion de la Journée internationale des Droits des Femmes, avec son timbre unique et ses textes mystiques, décalés et tendres, la poétesse aux multiples facettes enchante le monde, célèbre la sororité et clame que toutes les femmes sont des putains de déesses !

Autant de poèmes, de chansons, tout droit sortis du cœur d’Estelle Meyer. Cette artiste puissante – entre la chamane et la poétesse rock – nous offre son univers généreux.

« Je veux inventer dans le réel d’un concert la puissance d’un rituel, la très longue conversation avec le rêve… Créer des frottements, des décalages, de l’humour avec ces tentatives, le triviale, la splendeur. Les pieds dans la terre, enfouis, profonds, des petits vers de terre enroulés autour de l’orteil, la tête dans les étoiles. Ohhhhh ! Être enfin une et unie, faire tenir le temps d’un concert tous nos paradoxes, nos appels, faire arriver dans le réel le monde du rêve, et dans le monde rêvé l’humour nécessaire du réel, que ces deux pays se complètent et dansent enlacés ! » – Estelle Meyer

Estelle Meyer est un cadeau du ciel. Que le l’on reçoit les bras ouverts et l’âme en fête avec une gratitude éternelle. − Parsicope

Première partie à 20h : Les Falbalas.

Dans le cadre du Temps des Femmes. 

Spectacle à l’Auditorium de La Batterie.

La Batterie, Rue de la Redoute, Guyancourt, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×