LE SILENCE OU LA CULPABILITÉ D’AGAMEMNON

Une pièce chorégraphique intense et bouleversante inspirée de la tragédie d’Euripide, Iphigénie à Aulis, où un roi sacrifie sa fille.

Agamemnon est aux prises avec ses souvenirs et la culpabilité d’avoir sacrifié sa fille, Iphigénie, pour satisfaire les dieux et permettre à la flotte grecque de voguer vers Troie. Le guerrier tente en vain de se disculper du crime qu’il a commis mais le fantôme silencieux de sa fille revient sans cesse harceler sa conscience.

Un dialogue physique poignant s’instaure entre le comédien et la danseuse, qui se livrent tour à tour à un duel féroce ou à une danse d’amour filial. La pièce s’interroge sur ce qui reste de libre arbitre face aux déterminismes écrasants et à la force collective violente et meurtrière… Se peut-il, comme le déplorent les philosophes René Girard et Hannah Arendt, que les hommes ne puissent s’accorder qu’au prix du sacrifice d’un bouc émissaire, d’un individu innocent ?

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×