LA NUIT DE L’INNOCENCE

Née à Fès au Maroc, Amina Bensouda est très tôt attirée parle chant arabe des divas Oum Kelthoum et Fayrouz. Elle étudie le chant lyrique et se produit dans de nombreux concerts avant de suivre l’enseignement du grand maître Saad-Eddine Al Andaloussi. Invitée à de nombreux festivals internationaux (festival Harmonie interreligieuse à Helsinki, festival les Orientales à Nantes, festival de Fès des musiques sacrées du monde, etc.), elle brille dans le répertoire arabo-andalou et le mouwachahat, perpétuant avec l’ensemble Siwar une culture ancestrale.

Inspirée par la spiritualité et l’ésotérisme d’Ibn Arabi (1165-1240), elle chante L’amour est ma religion et ma foi.

Un concert exceptionnel pour célébrer dans un esprit de partage et de fraternité la Nuit de l’Innocence, Laïlat al Bara’ah, où les musulmans se pardonnent mutuellement leurs fautes afin de se préparer au Ramadan.

Dans le cadre du Cycle Sacrée Musique !

En collaboration avec La Batterie – Pôle Musiques de Guyancourt, le Centre Social du Pont du Routoir et les Maisons de quartier Théodore Monod, Joseph Kosma et Auguste Renoir.

En partenariat avec l’association Al Atlas.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×