LA FOLLE ENCHÈRE

Une pièce déjantée d’une irrévérence et d’une modernité folle.

Une bourgeoise fortunée est séduite par un petit comte qui se révèle être l’amante déguisée de son fils. Mère ridicule, pathétique dans son refus de vieillir, elle est la dupe de cette jeune travestie et du duo impitoyable que forment son valet et son fils… L’originalité de cette pièce furieusement baroque tient à l’inversion des rôles de sexe, qui aboutit à la mise aux enchères du prétendu comte et à son faux enlèvement par une marquise n’ayant jamais existé…

Aurore Evain, poursuit son travail sur le matrimoine et la réhabilitation des autrices en mettant en lumière l’œuvre de Madame Ulrich. Méconnue, La Folle Enchère est pourtant la première comédie écrite par une femme qui fut représentée à la Comédie-Française (en 1690). Fondée sur le travestissement et les fourberies de valets rusés, une œuvre satirique et cynique sur les mœurs d’une société rongée par l’absolutisme finissant.

Séances scolaires : jeudi 14 à 9h45 et 14h15 et vendredi 15 novembre à 14h15..

Dans le cadre du projet Édifier notre Matrimoine. En partenariat avec Radio Sensations.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×