Clarinettes Urbaines

Adepte du mélange des genres musicaux, Émilien Véret s’éloigne de l’utilisation classique de la clarinette pour l’associer à des sonorités plus actuelles dans son projet Clarinettes Urbaines.

Aussi à l’aise dans le répertoire classique que dans les musiques improvisées, Émilien Véret est un clarinettiste pluriel. Il a notamment joué avec l’Orchestre National de France et aux côtés du saxophoniste de jazz Luigi Grasso. Parallèlement, il développe son projet solo Clarinettes Urbaines dont l’idée est d’amener la clarinette vers les musiques actuelles. C’est la rencontre entre deux cultures : la musique « savante » et la musique « de rue ». Seul en scène, Émilien Véret explore un univers sonore empreint de hip-hop, d’électro, de musiques du monde, de musique classique et de jazz. Clarinettes, human beatbox, boucles et effets live, se mêlent dans les compositions et improvisations, qu’il assemble et transforme devant nous.

« Une clarinette qui groove » – France Musique

 En première partie, retrouvez les élèves de l’École Municipale de Musique et de Danse de Guyancourt.

 


Production Scène Libre. Avec le soutien des sociétés Buffet Crampon et Vandoren Crédit photo Julien Vaugelade

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×