Aux futurs ancestraux

De l’art numérique aux jeux vidéo

  • Vernissage ouvert à tous le 25 janvier à 18 h 30

Le marché mondial des jeux vidéo est encore dominé par l’Europe, les États-Unis et le Japon.

L’exposition Aux futurs ancestraux adopte une perspective décoloniale sur l’art et les jeux afin de se faire l’écho d’oeuvres conçues à la périphérie de cette culture globale et globalisante. Elle nous immerge dans d’autres types de représentations, paysages, récits et cosmogonies et cherche à décoloniser notre imaginaire par la co-construction de récits nés de la rencontre entre tradition orale, savoirs endogènes et univers virtuels des jeux vidéo.

Entre photos, dessins, performances, installations vidéo, immersives, interactives et jeu vidéo, cette exposition nous invite à nous reconnecter à ce qui nous relie à nos futurs ancestraux : le vivant.

Autour de l’Exposition

Mercredi 25 janvier à 18 h 30 :
Vernissage : Hors d’œuvre avec la maison de quartier Théodore-Monod.

Samedi 28 janvier à 11 h :
Table-ronde autour de la décolonisation du numérique avec Isabelle Arvers et une artiste de l’exposition.

Samedi 28 janvier à partir de 14 h 30 :
Atelier de création d’une exposition virtuelle à partir des oeuvres de l’artothèque avec Isabelle Arvers.
Inscriptions auprès du Centre social du Pont du Routoir.

Mercredi 8 mars de 14 h 30 à 16 h 30 :
Atelier montage vidéo avec son téléphone portable.
Inscriptions auprès du service Arts visuels

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×