Réaménagement de la rue et du mail des Graviers

La communauté d’agglomération lance début juillet des travaux de réaménagement de la rue et du Mail des Graviers qui s’achèveront au printemps 2020.

Le chantier a pour objectif de :

  • sécuriser en élargissant le trottoir bordant les pavillons situés du côté du Bois de la Grille,
  • réaménager le parvis du collège Paul-Éluard,
  • rénover l’éclairage public et enfouir les réseaux aériens,
  • réorganiser les parkings, créer une voie verte,
  • réaménager les espaces verts et les dessertes pour les transports scolaires.

La rue des Graviers : circulation et stationnement modifiés

Pour la réalisation du chantier, le tronçon de la rue des Graviers situé entre la place Victor-Schoelcher et la place Don-Helder-Pessoa-Camara ainsi que le parking attenant au gymnase Maurice-Baquet seront fermés pendant environ 8 semaines au cours de l’automne 2019 (les accès aux riverains et aux services prévention sécurité et incendie ainsi qu’aux équipements publics seront bien-sûr conservés).

D’importante restrictions de circulation seront mise en œuvre du 3 juillet au 15 décembre 2019 :

  • Mise en place d’une circulation alternée à 2 feux.
  • Fermeture de la rue des Graviers de la place Victor-Schoelcher à la place Don-Helder-Pessoa-Camara et du parking attenant au gymnase Maurice-Baquet sur une période de 8 semaines environ au cours de l’automne 2019. Les accès riverains, et aux services prévention, sécurité et incendie seront maintenus
  • Les cheminements pour les piétons/cycles seront également maintenus pendant toute la durée des travaux

Stationnement pendant les travaux

Un parking provisoire est prévu pour les utilisateurs du gymnase à l’arrière de la tribune  du stade Maurice-Baquet. Les cheminements pour les piétons et les cycles seront maintenus pendant toute la durée des travaux.

Régénération du patrimoine arboré

Le projet comprend le remplacement de tous les arbres existants (notamment des Paulownias originaires d’Asie).

Plus du double des arbres sera replantée, tous issus d’une palette végétale locale en lien avec le Bois de la Grille et les essences préconisées par le Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse (Erable sycomore, érable champêtre, sorbier des oiseleurs, bouleau pubescent, chêne pédonculé…).

Les haies de thuyas qui créent actuellement des masques visuels engendrant des problèmes de sécurité seront quant à eux remplacés par des arbustes tels que les lilas, cornouillers et bourdaines aux feuillages et couleurs variés produisant pour certains des fruits appréciés des oiseaux.

 

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×