Impôts locaux : Pas d’augmentation des taux communaux

L’automne annonce traditionnellement l’arrivée des impôts locaux dans les boîtes aux lettres des contribuables. Et cette année encore, les Guyancourtois verront sur leurs feuilles d’impôts locaux que les taux d’imposition municipaux n’augmentent pas.

« Précisons que depuis l’an dernier, seul le taux de la taxe foncière est voté par la Ville, car le Projet de Loi de Finance 2020 de l’État a prévu un gel des taux de la taxe d’habitation sur la base de ceux de 2019. L’objectif était d’éviter une hausse aux 20% des Français encore assujettis à cet impôt. Cela n’a pas d’incidence à Guyancourt, car cela fait plusieurs années que nous n’augmentons pas ces taux, malgré la baisse continue des dotations de l’État, de la Région, du Département et de la Communauté d’agglomération », insiste Danielle Majcherczyk, adjointe au Maire chargée des Finances et de l’Habitat.

Épargner le pouvoir d’achat des habitants

Voté en avril dernier, le taux d’imposition de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) reste donc de nouveau inchangé (20,04 %). Le manque à gagner du à la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages les plus modestes est compensée par le transfert de la part départementale de la TFPB (taux de 11,58 %) en faveur de la Ville, soit un taux global de 31,62 %.

taux communaux

Ce mécanisme de compensation ne changera évidemment rien pour les contribuables. Malgré les baisses de dotations en tous genres depuis plusieurs années et la crise sanitaire, l’équipe municipale fait donc encore le choix de la gestion rigoureuse pour épargner le pouvoir d’achat des habitants de Guyancourt.

« Dans ce contexte compliqué, l’objectif est de maintenir encore et toujours la qualité des services publics offerts aux habitants », ajoute l’élue.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×