Des collégiens passionnés de Golf

Après la classe orchestre, le collège des Saules accueille une classe golf depuis la rentrée 2017. Leur professeur nous parle de ce projet.

Alors que le Golf National résonne encore des cris des supporters de la Ryder cup, un petit groupe de collégiens s’échauffe sur le practice de l’Oiselet. Derniers conseils de leur professeur qui leur rappelle qu’ils doivent passer le moins de temps possible sur chaque trou.

L’un d’eux s’exclame : « Aujourd’hui on veut du bon ! » et les voici partis taper dans la balle blanche sur le  parcours. C’est à raison de trois heures par semaine que ces 17 élèves (5 filles et 12 garçons) de la 5e à la 3e découvrent le golf et se prennent au jeu.

« Chaque année, les 6e ont un cycle de golf de 9 séances dispensées par l’équipe pédagogique d’Éducation Physique et Sportive du collège. Ensuite, ils décident de rejoindre la section l’année suivante », commente Maxime  Bouhanna leur professeur de sport.

Pour soutenir ce projet, la Ville a mis gratuitement des créneaux au gymnase des Droits de l’Homme à disposition du collège. La classe golf a pour objectif  de faire découvrir une nouvelle activité sportive moins traditionnelle.

« Cette discipline demande de la concentration, de la persévérance et beaucoup de stratégie. Le dosage de l’activité est très riche, elle apporte du calme aux élèves et les filles s’en sortent souvent mieux que les garçons ».

Parallèlement les membres de cette section golf peuvent s’inscrire à l’association sportive (AS) de l’établissement pour pratiquer également le mercredi. Dans tous les cas, chacun a sa licence de l’Union Nationale du Sport Scolaire afin de rejoindre les équipes de l’AS lors des sept compétitions annuelles de l’UNSS.

Développer l’interdisciplinarité

« La Fédération Française de Golf a apporté son soutien à cette section, tout comme le Golf National, notamment Vincent Cousin, le responsable des enseignants du site », explique Maxime Bouhanna. Il raconte ensuite que le collège a acheté du matériel et qu’il a lui-même récupéré des clubs auprès de particuliers ou d’associations. « Les jeunes achètent même un peu de matériel : des gants, des chaussures ».

Ces jeunes se sont pris de passion pour ce sport. L’un d’eux, qui avait découvert le golf à l’école Robert-Desnos, a demandé à intégrer le collège des Saules pour continuer à pratiquer.

« Il est  aussi inscrit à l’AS et sa maman souhaite qu’il prenne aussi des cours avec le Golf National », confie l’enseignant avant d’aborder l’aspect pédagogique de la discipline.

L’Éducation nationale a  mis en place un groupe de travail pour développer une interdisciplinarité. La pratique du golf permettrait ainsi d’aborder d’autres matières comme les mathématiques ou encore l’anglais.

« Nous  travaillons déjà en partenariat avec un collègue de section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) sur l’horticulture et l’entretien d’un golf », argumente Maxime
Bouhanna qui aimerait qu’à la fin de leur cycle de trois ans, les élèves obtiennent leur Pass carte verte qui leur permettrait d’accéder à tous les parcours.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×