Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Une passerelle pour l'emploi

Une passerelle pour l'emploi

L’association intermédiaire Chantiers-Yvelines, spécialisée dans l’insertion professionnelle, tiendra des permanences une fois par semaine à l’espace Yves-Montand. L’occasion d’aller à sa rencontre.

Des dizaines d’offres d’emploi épinglées aux murs, des dépliants sur l’insertion professionnelle à disposition, des affiches pour recruter des bénévoles placardées dans l’entrée… L’équipe locale de Chantiers-Yvelines a planté le décor dans son local à Trappes-en-Yvelines. Depuis  vingt-cinq ans, l’antenne, qui couvre Guyancourt, aide les personnes en difficultés à revenir dans le monde du travail grâce à des missions ponctuelles de ménage, jardinage, travaux… chez un particulier, une entreprise, une association ou encore une mairie.
L’association dite « intermédiaire », propose des contrats d’usage de 3 à 35 heures par semaine.

« Nous sommes un peu comme une passerelle » compare Laurent Lamotte, le responsable de l’antenne. Actuellement, soixante-dix demandeurs d’emploi y sont suivis par la chargée d’insertion professionnelle : « beaucoup de gens poussent la porte pour nous demander du travail ou déposer un CV » commente Jocelyne Brugeas, qui accompagne les personnes dans leurs recherches d’emploi ou de formation.

Entre 23 000 et 25 000 heures de travail par an

« Nos demandeurs d’emploi réalisent entre 23000 et 25 000 heures de travail par an. Dans un premier temps, nous donnons aux personnes du pouvoir d’achat, nous les aidons à sortir la tête de l’eau » poursuit Laurent Lamotte. La suite, elle dépend de plusieurs facteurs que l’association ne peut maîtriser, notamment le contexte économique. Certains réussissent à décrocher un CDD, d’autres un CDI. Un dénouement idéal pour les salariés et les bénévoles qui s’investissent quotidiennement au sein de l’antenne locale.

Des permanences d’information

Parmi les personnes qui fréquentent la structure, les Guyancourtois arrivent en deuxième position. « Nous pensons qu’il y a un vivier de demandeurs d’emploi à Guyancourt d’où cette permanence à l’espace Yves-Montand une fois par semaine » souligne Christian Cottin, responsable de la communication de l’association. L’objectif est de se faire connaître auprès d’habitants en recherche d’emploi et auprès d’employeurs installés sur la commune, susceptibles d’être intéressés par les services de Chantiers-Yvelines. La Ville a, elle-même, fait appel à l’association. « En 2016, nous avons eu 46 contrats pour du service à la restauration scolaire et du ménage dans les écoles de Guyancourt » indique Laurent Lamotte.

Au-delà des permanences, l’association va s’impliquer dans la vie de la ville avec le « chantier espaces verts » du Pont du Routoir. Ce projet d’insertion proposé par le bailleur Versailles Habitat permettra à des habitants du quartier de participer à des travaux de réaménagement. Chantiers-Yvelines apporterait son expertise pour recruter et accompagner socialement et professionnellement les candidats.

Informations

Association Chantiers-Yvelines
7 avenue Gabriel-Péri, Trappes
Tél. : 01 30 51 18 98.

Interview réalisée par Sarah Ferreira pour le Guyancourt Magazine 512 du 27 février 2017

Retrouvez tous les acteurs de Guyancourt dans cette rubrique