Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Jehan Despert, « le père des Yvelines », nous a quittés

Jehan Despert, « le père des Yvelines », nous a quittés

Homme de lettres par excellence, Jehan Despert vient de nous quitter à l'âge de 97 ans.

Né à Versailles, il était poète et essayiste. Ses talents lui ont valu de nombreux titres comme celui d'officier des Arts et des Lettres ou encore lauréat de l'Académie française et lauréat de la société des gens de lettres. Dans les années 60, il scelle son destin à notre territoire en suggérant au Conseil Général de Seine et Oise de baptiser le département du 78 : "Yvelines". En ce sens, il fut en quelque sorte le « père des Yvelines ».

« C’était un amoureux de la poésie. Il a écrit de nombreux poèmes sur le territoire. Guyancourt tenait une place particulière dans son cœur. Il y a été présent à de nombreux moments notamment à la Maison de la Poésie et c’est ici qu’il a souhaité reposer » se souviennent des élus qui l’ont côtoyé.

En 1989, il obtient le prix Louise-Labé pour son ouvrage Sel et en 1990, le Grand prix biennal de la Critique poétique. Il a également été secrétaire perpétuel de l'Académie des Sciences morales, des arts et des lettres de Versailles et d'Ile de France, qu'il a présidé de 1982 à 1984.

Une place, située à l'angle de l’avenue du Centre et de l’avenue des Frères Lumières porte son nom depuis plusieurs années. Un hommage à ce grand érudit.