Vous êtes ici : Accueil / Services en ligne / Actualités / Canards sauvages en milieu urbain

Canards sauvages en milieu urbain

Vous l’avez sans doute remarqué, les canards sauvages sont de retour au bassin Lewigue aux Saules.

Malgré l’attachement des habitants du quartier à ces animaux, leur présence entraîne de nombreuses nuisances et dégradations (grilles d’évacuations bouchées, prolifération de rongeurs à cause de la nourriture apportée…).

Joanne Anglade-Garnier, Conservatrice de la réserve naturelle de Saint-Quentin-en-Yvelines à l’île aux loisirs, était intervenue l’année dernière lors d’une rencontre avec les habitants du quartier.

La spécialiste rappelle : « Dans ce bassin, il n’y a pas la nourriture ou l’éco système d’un milieu de vie, avec des plantes aquatiques et des micro organismes, nécessaires aux canards. S’ils survivent c’est que les habitants les nourrissent. Ce n’est pas leur rendre service sur le long terme. Ce sont des animaux sauvages qui doivent rester autonomes ».

Dès lors, plusieurs solutions avaient été envisagées en 2016 : l’installation de structures pour empêcher les cannes de s’installer à nouveau et le déplacement des animaux vers un lieu plus propice à leur survie. « Les habitants étaient d’accord sur le constat que ce n’était pas une  bonne vie pour ces animaux. C’est à regret que j’apprends que les canards se sont installés à nouveau alors que de nombreux plans d’eau à Guyancourt sont, eux, adaptés pour accueillir ces oiseaux sauvages », poursuit Joanne Anglade-Garnier.

La Ville avait pris les dispositions nécessaires et fait appel à une association agréée par la Préfecture pour déplacer les volatiles. Malheureusement, l’épidémie de grippe aviaire a entraîné une interdiction préfectorale. Celle-ci est dorénavant levée. Il faudra attendre que les canetons soient sevrés afin de pouvoir leur offrir un nouveau lieu de vie plus approprié.